Les sucres

 

Le sucre! Ami ou ennemi?

Le sucre est-il indispensable dans votre alimentaion? Faut-il supprimer le sucre? Vous avez déjà certainement  entendu ces questions autour de vous ou peut-être vous les êtes-vous posées vous même. Nous allons vous répondre d'un oeil éclairé.

 Article écrit par Léa Bretin

 

Les français consomment trop de sucre ... ou pas assez. En effet, supprimer le sucre ne veut pas dire supprimer les glucides. Dans les glucides, on y trouve, les sucres complexes et les sucres simples. De manière générale, ce sont ces derniers qui sont consommés de manière exagérée pendant que les sucres lents sont mis de coté par un grande partie de la population.

 

Poulet sucre

De quels sucres parle-t-on ?

Différents types de sucres existent, contenant tous des glucides. Les glucides sont nécessaires à notre corps, il en existe deux types : les glucides dits « simples », comme le glucose, le fructose (que l’on retrouve dans les fruits), le lactose (retrouvé dans le lait), le saccharose (le sucre de table). Puis, les glucides complexes, qui se retrouvent notamment dans les féculents (pâtes, riz, légumineuses, céréales, pain, pommes de terre…).  Les glucides representent 50% de votre alimentation quotidienne et ne doivent en aucun cas être supprimés, car il constituent le carburant de votre métabolisme. alors que les sucre dits " simples" ne doivent pas dépasser 10%  de la quantités de glucides totaux.

Aujourd'hui, on retrouve du sucre " rapides" en quantité non négligeable dans divers aliments industriels, et même dans des préparations salées! et oui! on peut en trouver dans certaines poêlées de légumes et même dans de la viande. Donc si vous êtes consommateurs de ce genre de préparations, pensez à regarder la valeur nutritionnelle sur l'étiquette. Si une préparation de viande contient  des "glucides" c'est que ce sucre à été ajouté, car une viande ne contient pas de glucides.

 

Arrêter le sucre rapide : quels effets sur notre organisme ? 

Le sucre, cet aliment présent dans notre alimentation et qui permet de rendre nos repas plus savoureux grâce au bien-être qu’il nous procure… Les enfants eux-mêmes raffolent de ce petit morceau blanc activant leurs papilles et qui pourtant se révèle être en réalité bien moins bénéfique qu’il n’en a l’air. En effet, selon l’OMS, nous ne devrions pas consommer plus de 25 grammes de sucre par jour, ce qui équivaut à 5 cuillères à café. 

Le sucre, qui en apparence semble agréable dans nos plats, peut être à l’origine de ballonnements, de troubles du sommeil, mais il est également lié à une perte d’énergie. De plus, il est à l’origine de la maladie de notre siècle, l’obésité. Cette dernière est souvent liée à une alimentation trop sucrée en excès accompagnée d’une absence d’activité physique, le sucre est alors stocké sous forme de gras dans le corps. 

Bonbons

Quels sucres doit-on limiter ?

En effet, ici, il n’est absolument pas question d’éliminer tous les aliments contenant du sucre de nos repas. En effet, de nombreux aliments sont riches en glucides, source d’énergie pour notre organisme grâce aux nutriments qu’ils nous apportent. 

En revanche, ils existent de nombreux sucres dont notre organisme peut se passer, il s’agit de sucres ajoutés à nos aliments. Leur valeur micro-nutritionnelle est inexistante, notre corps peut entièrement s’en passer.  Ainsi, il est recommandé d’éviter absolument ce type d’aliments : 

  • Les gâteaux, pains au lait ou biscuit issus des industries agroalimentaires. Faites vos propres gâteaux, ils seront toujours plus intéressants en termes d’indice nutritionnels. 
  • Les céréales industrielles trop sucrées que prennent souvent les enfants 
  • Les bonbons et les sodas
  • Les jus de fruit industriels
  • Les sauces de type ketchup
  • Le sucre blanc : trouvez des alternatives en choisissant plutôt du sucre complet ou du sucre de coco
  • Les soupes et les plats industriels

 

Comment réaliser cette transition vers la suppression des sucres dans les meilleures conditions ?

Il est vrai que lorsque l’on a l’habitude de consommer de manière régulière du sucre, limite sa consommation est difficile et peut être facteur de frustration chez l’individu. Voici donc quelques conseils afin d’appréhender au mieux cette transition. 

Tout d’abord, mangez naturel ! 

Privilégiez les fruits qui sont naturellement sucrés et excellent pour la santé. Vous pouvez également favoriser les oléagineux afin d’être rassasiés, ils sont riches en bonnes graisses (ex : noix de cajou ou de pécan). Le humus est également une bonne alternative sans sucre pour remplacer le sucre lors de ses goûters, accompagné de carottes.

Favorisez les aliments « complets » : par exemple, prenez du riz complet, des pâtes complètes, et de la farine complète. Leur indice glycémique est plus intéressant. De plus, si vous êtes un adepte du pain, il se peut que des pains bio et sans gluten contiennent également du sucre, notamment ceux à la farine de riz. Je vous conseille donc de favoriser le pain à la farine de maïs sans gluten qui ne contient pas de sucre. 

  • Favorisez des petits déjeuners salés afin de limiter votre envie de sucre
  • Substituer un aliment sucré en lui trouvant une alternative !
  • Dormez suffisamment, entre 7h et 9h de sommeil par nuit ! 

En pleine forme twist and diet

Quels sont les effets bénéfiques de cette diminution du sucre ?

Ainsi, c’est l’excès de sucre qui s’avère néfaste pour la santé. Changer son alimentation et supprimer les aliments contenant trop de sucre et dont l’apport nutritionnel est nul a des effets bénéfiques pour notre organisme : 

Tout d’abord, vous allez perdre du poids. En effet, en réduisant le sucre, vous réduisez les calories que votre corps consomme, ainsi que la sécrétion d’insuline (qui régule le taux de sucre dans le sang).  

Vous allez retrouver de l’énergie : en effet, les produits très sucrés et dont l’indice glycémique est trop élevé vont faire produire à l’organisme de l’insuline massivement, ce qui va s’apparenter à un pic d’insuline produite par le corps qui stocke tous les sucres dans les cellules. C’est un phénomène choquant pour le corps qui va donc avoir de nouveau besoin de sucre très rapidement, très vite on observera donc une chute du taux de sucre dans l’organisme, ce qui est à la source des grosses fatigues ou des fringales entre les repas

La qualité de la peau s’améliore : en effet, le sucre est responsable d’un vieillissement cellulaire et donc la peau est davantage rigide. Réduire l’apport en sucre est donc tout à fait bénéfique pour retrouver cette élasticité de la peau. 

Le cœur est en meilleure santé : à l’excès, la consommation de sucre fragilise les vaisseaux sanguins, et favorise donc la circulation du cholestérol. Cette baisse du taux de sucre favorise la réduction des risque d’infarctus ou d’AVC et l'apparition d'un dabète de type 2. 

Vous avez aimé cet article? laissez-nous un petit commentaire, on adore ça!

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire